L’atroce Volupté

L’atroce Volupté

Drame en deux actes de Georges Neveux et de Max Maurey

Deux docteurs improbables tentent de rassurer une pauvre femme dont le mari est tétanisé: leur patient serait victime d’un puissant hypnotisme…
L’atroce Volupté, créée au théâtre du Grand-Guignol en 1919, excelle dans le domaine de l’humour sombre et inquiétant, tout à la fois sensuel et morbide !

  • Trackback are closed
  • Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :